Peux-tu te présenter ?


Sébastien Soulere, j'ai 39 ans et plus de 15 ans d'expérience en contrôle command (automatisme, instrumentation, régulation, informatique industrielle,  électromécanique ).
J'ai débuté sur des projets/clients industriels tel que des forges, des menuiseries, l'embouteillage d'eau minérale dans l'Ariège. 
Ensuite, ingénieur d'étude sur des projets d'équipements de traitement d'eau potable, eaux usées, déchets... avec une équipe de 6 techniciens et Ingénieurs, en tant que chef de projet en région Parisienne.  
Puis ingénieur d'affaire au sein du même groupe mais en région Bordelaise sur des projets principalement de réseaux informatiques et de vidéosurveillance avec une équipe jusqu'à 25 personnes.
Aujourd'hui, je viens de démarrer un CDI de Chargé d'Affaires Expert industrie chez Sonepar à Mérignac. Je commercialise une gamme de produits électriques à des clients industriels.
Je conseille les clients sur les architectures à mettre en place, sur les produits et les logiciels existants, nouveautés... Je viens également en soutien de la force technico-commerciale sur ce domaine d'expertise.

Comment as tu connu l'URISA ?
C'est ma conseillère Pole Emploi Section Cadres qui m'a recommandé de participer aux ateliers.

Combien de temps as tu participé aux ateliers de l'URISA jusqu'à ton retour à l'emploi ?
7 mois

Depuis combien de temps cherchais-tu ?
J'ai commencé ma recherche cinq mois avant.

Que t'a apporté le groupe de projet ?
Le premier point positif, c'est de travailler en groupe, et briser la solitude.
Ensuite, il y a une méthode et beaucoup d'outils : J'ai travaillé la « présentation ascenseur », c'est-à-dire ma capacité à me présenter en quelques mots pour accrocher efficacement mon interlocuteur.
J'ai travaillé et finalisé la nature de mon projet, que j'ai ensuite illustré avec de nombreuses « réalisations probantes ». Ce sont des faits issus de mon passé professionnel, qui illustrent des compétences particulières, utiles pendant les entretiens pour argumenter.

Focus sur un outil en particulier ?
Les outils sont tous importants, car ils sont liés. Mais peut être les « réalisations probantes », car ce travail de préparation met en confiance pour les entretiens.

Que t'a apporté l'intergroupe ?
Pouvoir échanger sur toute son actualité, et sur celle des autres. Cela permet par exemple de faire évoluer notre discours en adaptant notre vocabulaire pour nous faire comprendre d'interlocuteurs qui ne sont pas de notre métier. Ce sera utile avec des recruteurs « généralistes ».
Ensuite, j'ai apprécié la méthode de travail proposée. Les animatrices de l'atelier nous guident dans nos réflexions, avec méthode et sans complaisance particulière. Elles nous poussent hors de notre zone de confort, afin de préparer efficacement des situations difficiles ou imprévues.
Avec ces échanges et ce travail, on apprend ainsi les codes du marché du travail, et des incontournables à maîtriser, pour être efficace.

Recommanderais-tu l'URISA et comment ?
OUI, l'URISA apporte un soutien humain, on rencontre des personnes dans la même situation de recherche d'emploi, avec qui on va échanger.
L'URISA apporte également un soutien technique, pour construire son projet et gérer une certaine codification de la recherche d'emploi.